Accéder au contenu principal

[Avis Livre] Kaleb - Myra Eljundir





A 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe: il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. 
Il vous connaît mieux que vous même. 
Et cela le rend irrésistible. 
Terriblement dangereux. 
Parce qu'on ne peut pas s'empêcher de l'aimer. 
A la folie. A la mort. 

Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. 
Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. 
Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. 
Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule...
Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?


Dans un monde ressemblant au nôtre, on découvre l'existence de personne avec différents pouvoirs: les EDV - Enfant du Volcan. En parallèle il y a une organisation - SENTINELLE - qui les traque pour les contenir, étant jugé dangereux. Les protagonistes font partie de ces deux univers. 

Dont Kaleb, un jeune adolescent qui à voyage toute sa vie, et, après son installation à Paris, découvre être un EDV avec un pouvoir d'empathie
Au début il est une personne tranquille sans ennui, mais il va être sujet à des accès de colère qu'il ne contrôle pas. Il essaye alors de lutter contre sa nature. On suit toute son évolution avec la découverte de son don, grâce à l'auteur qui retranscrit les émotions et les sentiments de façon très réaliste. J'ai aimé ce personnage mais aussi détester, il est parfois borderline mais j'avais quand même envie de l'aider, car l'auteur crée un vraie lien avec les personnages. Les mêmes impressions on été ressenties, avec deux personnages secondaires, du coter de SENTINELLE. le colonel est quelqu'un d'horrible, on ne peut pas le nier, et pourtant je me suis prise d'affection pour lui, en essayant de comprendre son point de vue. Il y a aussi la secrétaire de ce dernier, même si on ne sait quasiment rien sur elle, c'était intrigant et j'étais attendrie avec les éléments données.

Durant la lecture on a parfois l'impression de se faire manipuler, en tant que lecteur, par les émotions des personnages. D'ailleurs, l'histoire repose sur les sentiments et émotions au travers des pouvoirs de Kaleb qui sont, en partie, la manipulation. Mais aussi avec le grand soin qui est pris pour les descriptions pour faire valoir l'importance des émotions. 
Rien n'est mis en arrière plan, il y a vraiment un univers bien détaillé autour de tous les personnages et des EDV en général. on a envie de tout découvrir, en plus de l'évolution et des choix de Kaleb, on souhaite aussi découvrir leur histoire. Et l'auteur s'amuse à nous frustrer passant du point de vue de l'adolescent, au colonel et d'autre. On voit parfois celui de personne "insignifiante" mais qui renforce toujours le ressenti quand on lit. Ce qui nous donne des informations au compte goûte - voire aucune - et renforce l'impression de manipulation. 

Ce roman est très bien équilibre, on ne se lasse de rien. Puis il y a un style d'écriture fluide et qui s'adapte à chaque personnage. on se retrouve parfois à la limite du fantastique, entourer de mythes avec un beau mélange de science-fiction. On s'y plonge facilement, pendant la lecture j'avais oublié notre monde et croyais en celui-ci.

"Le Bien et le Mal ne sont pas si différents. Ce sont des frères jumeaux qui s'épanouissent différemment. Il suffit parfois d'un minuscule grain de sable pour enrayer la machine et inverser la tendance de chacun. Et si le Mal peut devenir le Bien, c'est que tout est possible..."

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

[Avis Livres] Mémé dans les orties - Aurélie Valognes

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur. Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur  !

Aurélie Valognes est une autrice connue pour ses romans Feel Good, et celui-ci n’y change rien alors qu’il s’agit de son premier roman, ce qui marque clairement une volonté de rester dans cet esprit. 
On retrouve Ferdinand, un retraité grincheux et renfermé sur lui, dont les voisines le prennent pour un psychopathe. Pourtant, il est cap…

[Unboxing] Exploratology - Box d'Octobre 2018

Bonjours les lecteurs! Nous revoici pour Exploratology, cette fois la box d'octobre. Je ne vais pas tout vous représentez car je l'ai déjà fait pour celle du mois dernier, et si vous n'avez pas lu l'article je vous y invite (juste ici). Donc cette fois on passe directement au contenu, pour un mois rempli d'étrangeté. 

Comme la dernière fois, je commence avec le thé du mois. Il s'agit du Ahmad Tea, une marque qui vient de Londres et qui est aujourd'hui présente dans beaucoup de pays, ainsi facilement trouvable. Ils ont beaucoup de gammes différentes - vous êtes obligé de trouver votre bonheur - et bien plus que ça c'est une marque respectueuse de l'environnement qui soutient beaucoup de cause. Entre le moment où j'ai reçu la box et maintenant j'ai largement eu le temps de goûter, et ils sont vraiment bon. Ce sont des thés et tisanes avec des goûts très doux et floral, qui ont donc des saveurs légères, parfait pour le soir - avec une belle lec…

[Avis Saga] Waterfire - Jennifer Donnelly

Au fin fond de l'océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d'autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s'éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis. Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d'une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabelle, d'une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d'empêcher les communautés mers de s'entredéchirer dans une guerre impitoyable.  Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes.

Voici une nouvelle présentation de saga, cette fois-ci avec un univers aquatique où l'on va fréquenter les sirènes.  Dans le livre de…